< link rel="DCTERMS.isreplacedby" href="http://swissroll.info/" >

6.8.03

Moeurs ecclésiastiques : les Américains devancent les Anglais

Début juillet, le premier évêque anglican ouvertement gai a failli être anglais. La mouvance évangélique a eu raison de lui : bien plus que les incantations bibliques, ce sont les arguments d'ordre financier (suspension du reversement des contributions des paroisses les plus riches à la caisse centrale).

A peu près en même temps, de l'autre côté de l'Atlantique, la Cour Suprême des Etats-Unis déclare - enfin - inconstitutionnelles certaines lois anti-sodomie, tandis que le Président proclame son hostilité à l'ouverture du mariage aux homosexuels, tout en les assurant de sa compassion "car nous sommes tous pécheurs" - dit-il. Que fait l'Eglise épiscopalienne pendant ce temps ? Elle est en plein processus d'élection d'un évêque pour le New Hampshire (au terme d'une sélection effectuée parmi plusieurs centaines de candidates et candidats). L'évêque qui a été jugé le meilleur se trouve être gai. Annoncée le lundi 4 août, son élection a été confirmée ce matin.

Je ne sais pas si un chantage d'ordre financier a eu lieu. Je sais en tout cas que, comme dans le cas anglais, des Eglises africaines ont menacé de rompre la communion, refusant de se faire imposer les valeurs décadentes de l'Occident. Il sera intéressant de voir si elles mettront ces menaces à exécution ou si des considérations financières, dans le sens inverse cette fois, reporteront à une date indéterminée le passage à l'acte.

MISE A JOUR : En attendant, gay.com rapporte la réaction de l'évêque de Sidney publiée le 7 août.



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?