< link rel="DCTERMS.isreplacedby" href="http://swissroll.info/" >

16.11.03

Une doctrine sécuritaire héroïquement sacrificielle (quizz)

Voici une dépêche toute en sobriété neutre de l'Agence Télégraphique Suisse relayée par les quotidiens d'hier. Elle fera l'objet d'un quizz, comme c'est la tendance (une seule question toutefois).

"Une partie du centre ville de Berne est interdite aux militaires. Par cette mesure, l'armée veut protéger les soldats en cours de répétition ou en service long. Depuis deux ans, le nombre de militaires aggressés par des civils a en effet augmenté. Les attaques deviennent même régulières, a indiqué le porte-parole de l'Etat-major général. Berne n'est pas la seule ville concernée. 'Lundi passé, un militaire a été agressé par des skinheads en gare de Lausanne', a-t-il ajouté. La zone interdite se situe entre la gare de Berne et le centre culturel de la Reitschule. Il est habituel que le commandant de l'unité désigne un périmètre d'exclusion. C'était même la règle jusqu'en 1995. Le périmètre d'exclusion ne restreint en rien la liberté du soldat, a-t-il ajouté. La mesure est raisonnable même si elle ne permet d'éviter que deux ou trois incidents. Le problème vient de la tenue des militaires, suppose le porte-parole".

Que faut-il en conclure ?

A - La Suisse est un pays au fascisme démocratiquement assumé : elle réussit en effet à imposer aux citoyens chargés de défendre ses libertés une restriction humiliante (quoi qu'en dise le porte-parole de l'EMG) à leur liberté de déplacement.

B - La Suisse est un pays qui applique jusque dans leurs dernières conséquences les principes pacifistes sur lesquels elle se fonde.

C - La Suisse est avant tout championne en matière d'un pragmatisme que le ridicule ne tue pas.

D - Le respect - avec crainte et tremblements - des citoyens qui vomissent l'Etat de droit est l'honneur d'une démocratie basée sur le respect de toutes les convictions.

E - Le maintien de la tranquillité publique (qui ne se confond pas avec les idéaux pacifistes) prescrit d'éviter tout conflit.

F- Démonstration est faite (notamment aux conservateurs) que pour la Suisse, la sécurité de ses citoyens et la défense de leur liberté ne reposent pas sur l'armée (mais sur le maintien d'un autre genre d'institution comme le secret bancaire).

Réponses enregistrables dans les commentaires.



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?