< link rel="DCTERMS.isreplacedby" href="http://swissroll.info/" >

13.2.04

Gais télévisés : jusqu'où ira la banalisation?

Hier, sur trois couples candidats l'émission-jeu "Les Z'amours" (France 2) accueillait Yves et Eric, un couple gai. C'était déjà le deuxième couple gai à participer à cette émission après Jérôme André et Cyril Deschamps, les fondateurs de l'association HomoFesty qui oeuvre pour "restaurer voire banaliser une autre image de la communauté" (gaie bien sûr).

En l'occurrence, il s'agit d'une émission devenue hyper classique où des couples de tous âges sont testés sur la connaissance que chacun a l'un de l'autre. "Quel est le feuilleton préféré de votre femme? Quel était le motif de la dernière colère piquée par votre mari ? etc." Mais il n'entre pas dans mon propos d'analyser en profondeur l'émission et son animateur comme tels. Disons que c'était peut-être drôle au début... Disons que c'est du beauf rajeuni, bon enfant sur un rythme inutilement précipité. Disons.

Relevons en revanche que durant tout le jeu, à l'inverse de ce qu'avait fait récemment M6 avec sa soirée spéciale gay, on a réussi à ne pas faire allusion au fait qu'on avait ce couple inhabituel (les avait-on pris sur le plateau pour faire une fleur à nos Z'amis les gais à l'occasion de la St-Valentin toute proche?) - à une plaisanterie près: "Madame, si votre mari vous dit qu'il passe une soirée avec ses collègues masculins et non pas avec sa secrétaire, tout est en encore possible, on en a la preuve à Besançon" (ville d'où venait les deux tourtereaux mâles et sur la provincialité forcément glauque à laquelle les allusions implicites n'ont pas manqué).

Une seule différence : normalement, chaque fois qu'ils ont marqué un point, après chaque bonne réponse, les candidats se lancent dans des effusions (dont la plus courante est un baiser sur la bouche) pour se féliciter et signifier leur joie (quand ils ont fait faux, ils font semblant de se taper dessus avec la pancarte où sont marquées les réponses).

Eh bien, de cela, rien du tout, à part un timide coup de pancarte entre hétéros. Quatre hypothèses. 1) Il y a eu des coupures au montage. 2) Personne ne s'est senti autorisé à le faire 3) Des consignes ont été données dans ce sens aux participants 4) Cela ne se fait plus de toute façon - mais pour vérifier cette dernière hypothèse, je devrais m'astreindre à un regarder un autre numéro de l'émission. Et pour vérifier la première hypothèse, je devrais m'astreindre à revisionner de très près l'enregistrement de celle dont je vous ai entetenu.

Quelqu'un d'autre aurait-il vu ces Z'amours de France 2 du 12 février 2004 ?

Et une autre question qui me tarabuste : comment ont-il fait pour décider qui d'Yves et qui d'Eric répondrait avec les hommes et respectivement avec les femmes ?



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?