< link rel="DCTERMS.isreplacedby" href="http://swissroll.info/" >

22.3.04

Condamnation de l'élimination du Cheikh Ahmad Yassine

L'élimination du Cheikh Ahmad Yassine suscite une condamnation unanime à travers le monde. Y compris de la part des amis d'Israël. Même notre Ministre des Affaires étrangères, la Conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, a tenu à y aller de son couplet. Seuls les Etats-Unis se sont abstenus. Mais nulle part, on ne trouve une once de réserve, un petit bémol sur la responsabilité effective du personnage dans la mort d'innocents. Encore une fois, Oliver Kamm fait une analyse des plus pertinentes sur le sujet. Cerise sur le gâteau : Oliver Kamm revient sur les récents propos de Jack Straw, le Ministre de l'Intérieur britannique, tels qu'ils sont rapportés sur le site de la BBC:

"British Foreign Secretary Jack Straw described the assassination as 'unacceptable' and 'unjustified'."
et
"Mr Straw said he did not think Israel would benefit from an attack on an old man in a wheelchair."

propos qui sont impitoyablement confrontés avec une déclaration faite en juin 2002 à propos des attentats suicides

"But behind those people are some very evil terrorist leaders who do not put their own lives on the line when they are making sure that others' lives are ended."

Faut-il relativiser ce grand écart de la pensée en le mettant sur le compte d'impératifs diplomatiques ou faut-il s'en inquiéter? Je suis perplexe.

Complément du 24.03.04. Oliver Kamm publiait hier cette remarque d'un correspondant qui s'étonnait:"Given that they don't care about death, they seemed surprisingly irritated."



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?