< link rel="DCTERMS.isreplacedby" href="http://swissroll.info/" >

9.5.04

S'il est permis d'envisager l'hypothèse d'un complot

Après avoir bloggé au 2ème degré sur l'article où était révélée la vérité sur les véritables origines de Khomeiny, oserai-je faire mention sérieuse de mes doutes qui, pour relever cette fois du premier degré, risquent d'être taxé de parano puisqu'ils impliquent un complot ? C'est la lecture d'un commentateur du blog de Roger L. Simon qui m'en donne le courage, parce qu'il me fait l'effet de quelqu'un de sérieux et raisonnable. (Pour accéder au dit commentaire qui n'a pas de lien propre, cliquer ici et chercher le post de steve daté du 05/08/2004 10:29 AM PST.)

Spontanément, la qualité des images m'a donné l'impression de me trouver devant une mise en scène beaucoup trop mise en scène, comme si on voulait imiter ce qu'on trouve dans le matériel pornographique de type commercial. Mais bien sûr ce n'est qu'une impression, dont l'expression risque d'être imputée à un esprit pervers, cynique et insensible. Je crois qu'il a été exclu d'emblée que ces photos aient été prises par quelqu'un qui s'opposait à ce qui se passait, ce quelqu'un n'aurait pu prendre des images d'une telle qualité, sous un tel angle. Une explication serait qu'on a pris de telles images par un sentiment d'impunité. Mais une telle imprudence ne cadre pas avec l'objectif déclaré de "préparer" les prisonniers en vue d'obtenir leur totale collaboration. Comme leur visage est recouvert ou simplement non visible, la prise d'images ne peut avoir pour but d'exercer une pression supplémentaire sur eux.

Quel serait le but alors ? Steve envisage - sur le mode interrogatif il est vrai - l'action d'agents des Renseignements oeuvrant à l'intérieur du Département d'Etat ou du Pentagone pour "embarrasser ou émasculer" Rumsfeld. Toute théorie impliquant un complot doit-elle être disqualifiée a priori?



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?